Entretien avec Prof Cécile Bulle pour la série Aplanir la courbe de la crise environnementale présentée par l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM. Disposerons-nous un jour d’une application mobile qui nous permettra d’obtenir l’information sur l’empreinte environnementale d’un produit avant de se le procurer ? C’est un souhait que porte Cécile Bulle, professeure au département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale et spécialiste en analyse du cycle de vie. Ses recherches visent à évaluer la globalité des impacts de la chaîne d’approvisionnement des produits, de l’extraction des matières premières à la mise au rebut, pour mieux orienter les consommateurs vers des choix plus écologiques. D’ores et déjà, la chercheuse propose deux secteurs prioritaires pour agir sur la réduction de notre empreinte personnelle : les déplacements en voiture et le gaspillage alimentaire.