dynCO2 : Calculateur d’empreinte carbone dynamique

Un outil logiciel ACV dynamique qui permet de calculer une empreinte carbone temporelle

Le calculateur d’empreinte carbone dynamique, dynCO2, est un outil logiciel ACV dynamique qui permet de calculer une empreinte carbone temporelle. Avec l’aide d’un simple fichier Excel, vous pouvez calculer l’impact de vos émissions de gaz à effet de serre (GES) sur une période de temps. Cette nouvelle approche dynamique permet de prendre en compte la distribution temporelle des émissions à l’aide d’un inventaire dynamique.
Les résultats de l’évaluation des impacts sur le réchauffement climatique sont très sensibles au choix de l’horizon de temps. Généralement, en ACV comme dans d’autres méthodes de comptabilisation ou d’empreinte carbone, l’horizon de temps est choisi avant même la réalisation du calcul. L’ACV dynamique permet de connaître l’évolution de l’impact sur le réchauffement climatique dans le temps, ce qui permet aux décideurs et décideuses de tester les résultats de différents scénarios où les caractéristiques temporelles sont importantes comme le stockage temporaire de carbone, la séquestration graduelle de carbone par la biomasse et le fait de repousser des émissions de GES de quelques années. dynCO2 peut aider à répondre à certaines questions telles que : Est-ce que la plantation d’arbres est une bonne solution pour compenser les émissions de GES d’un voyage en avion? Quelle est l’empreinte carbone d’un bâtiment ayant une durée de vie de 75 ans?

En collaboration avec

Hydro-Québec
Arcelor Mittal
Cascades
Desjardins
Éco-Entreprises Québec
EDF Energy
Engie
GDF Suez
Johnson & Johnson
Rio Tinto Alcan
Recyc-Québec
RONA
SAQ
Total
Veolia
Bell

L'approche ACV dynamique est la prochaine génération de l'empreinte carbone

PUBLICATIONS

Les fondements scientifiques de la méthode d’ACV dynamique utilisée par dynCO2 ont été publiés dans le journal Environmental Science & Technology en 2010. L’article est disponible en cliquant sur le lien suivant : 

http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/es9030003.

Deux autres articles publiés dans Climatic Change et Journal of Industrial Ecology présentent différentes applications de cette approche. Ils sont accessibles à l’aide des liens suivants :

http://www.springerlink.com/content/b3251u56v728m870/?MUD=MP

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1530-9290.2012.00503.x/abstract.

FAQ

Cliquez sur les questions ci-dessous pour voir la réponse

dynCO2 est un outil utilisé pour calculer l’empreinte carbone des produits ou des projets en utilisant l’analyse du cycle de vie (ACV), tout en considérant le moment où les émissions de gaz à effet de serre (GES) se produisent. Cet outil propose une méthode qui intègre systématiquement différents aspects temporels dans le calcul de l’empreinte carbone, tels que le stockage temporaire du carbone dans les produits à longue durée de vie ou les projets d’atténuation des émissions de GES utilisant la séquestration du carbone dans les forêts, etc.

dynCO2 peut être utilisé pour tout produit, service, processus ou projet. Les bases de l’étude (portée et limites) sont fixées en utilisant la méthodologie d’évaluation du cycle de vie telle que décrite dans la norme ISO 14040.

Les résultats de l’impact cumulé fournis par dynCO2 peuvent être très sensibles au choix d’un horizon temporel. En fournissant des résultats qui sont détaillés dans le temps, dynCO2 permet à l’utilisateur d’analyser les conséquences de ce choix. Le choix d’un horizon temporel est une décision importante, car il conduit à ne pas prendre en compte le forçage radiatif qui se produit au-delà. Bien qu’un horizon de 100 ans soit souvent utilisé puisqu’il s’agit de la valeur adoptée par la CCNUCC (Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques) dans le cadre du protocole de Kyoto, une autre valeur peut être choisie en fonction des objectifs de l’étude. On peut choisir un horizon plus long afin d’éviter de reporter les impacts sur les générations futures dans une optique de développement durable ; ou bien un horizon plus court afin de privilégier des actions à court terme qui diminuent rapidement le réchauffement climatique, en comptant sur les avancées technologiques et le développement des connaissances pour atténuer les impacts à plus long terme.

Le document suivant publié dans Nature Climate Change examine les différentes implications relatives au choix d’un horizon temporel pour ce type d’analyse. http://www.nature.com/nclimate/journal/v2/n1/full/nclimate1335.html.

Projets connexes

CAFE3

Cadre analytique canadien pour l’évaluation environnementale de l’électricité

WULCA

Un projet de groupe sur l’évaluation de l’utilisation et de l’épuisement des ressources en eau dans le cadre de l’ACV

MariLCA

Intégrer les impacts environnementaux potentiels des déchets marins à l’ACV

Empreinte Carbone Québec

Déterminer la faisabilité de déployer un programme sur l’empreinte carbone des produits à l’échelle du Québec et guider les étapes subséquentes

Open IO Canada

Modèle d’ACV entrées-sorties et outil libre d’accès pour estimer les impacts du cycle de vie des produits et des services