Base de données d’inventaire du cycle de vie du Québec

Adaptation de l’une des plus grandes bases de données d’ACV au monde, ecoinvent, au contexte québécois et canadien.

Les préoccupations environnementales à l’échelle mondiale ont entraîné une augmentation de la demande de produits et de services plus écologiques. Les outils du cycle de vie qui évaluent les impacts des produits sur la totalité de leur cycle de vie sont maintenant utilisés pour fournir des informations environnementales fiables sur les produits aux législateurs et aux parties prenantes. Parmi les plus largement utilisés, citons l’analyse du cycle de vie (ACV), les déclarations environnementales de produits (DEP) et l’empreinte carbone (émissions de GES sur le cycle de vie). Ces outils peuvent constituer un obstacle non tarifaire au commerce pour les pays qui ne disposent pas de l’infrastructure nécessaire pour fournir de l’information sur le cycle de vie de leurs produits et services.

Pour aider les gouvernements et l’industrie du Canada et du Québec à relever ce défi, le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) a développé une base de données d’inventaire du cycle de vie (ICV) complète et de haute qualité, pierre angulaire sur laquelle s’appuient toutes les ACV et les autres outils du cycle de vie.

La base de données facilitera le processus d’ACV pour les organisations, les produits, les technologies et les services au Canada. Jusqu’à présent, le processus a nécessité l’utilisation de bases de données génériques étrangères et l’adaptation des données au cas par cas, une opération longue et coûteuse. Concrètement, l’objectif principal du projet est d’adapter l’une des plus grandes bases de données ACV au monde, ecoinvent, au contexte québécois et canadien.

En collaboration avec

ecoinvent
MDDELCC

Une base de données ICV pour le Québec

Reconnaissant l’importance de développer une base de données d’inventaire du cycle de vie (ICV), le gouvernement du Québec (MELCC) a accordé une subvention de 1,5 M$ au Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) pour le développement d’une telle base de données adaptée au contexte québécois. Cette base de données ICV appuiera les objectifs de développement durable du gouvernement et améliorera la compétitivité de l’industrie. Le point de départ de ce projet de trois ans est une adaptation au Québec de la base de données suisse ecoinvent, de renommée mondiale, qui commence par des données provenant de trois secteurs principaux : l’énergie, les mines et les métaux, et les pâtes et papiers. Grâce à cette subvention gouvernementale, un soutien gratuit est offert aux entreprises qui souhaitent fournir des données.

Cela ne peut être réalisé que grâce à la participation et à la contribution actives de fournisseurs de données ICV du Québec dans tous les grands secteurs industriels. Avec votre aide, cette base de données ICV deviendra une référence et procurera au Québec un avantage concurrentiel, rejoignant ainsi les rangs d’autres pays dont le Japon, les États-Unis, la Chine et certains pays européens.

Utiliser la base de données ICV du Québec

Le tableau ci-dessous présente l’ensemble des jeux de données présents dans la base de données (BD-ICV) québécoise. Pour obtenir gratuitement un ou plusieurs jeux de données, veuillez remplir le formulaire de demande d’accès aux données en ligne. Il s’agit de jeux de données  « porte-à-porte ».

Les jeux de données de la BD-ICV québécoise font aussi partie intégrante de la base de données internationale ecoinvent. Ils sont donc également disponibles via le Centre ecoinvent, gratuitement dans leur format porte-à-porte et contre paiement dans leur format « berceau-à-la-porte » (achat de jeux de données individuels ou de la licence complète).

PUBLICATIONS

ARTICLE

Lesage, P. et Samson, R. (2013). The Quebec Life Cycle Inventory Database Project. International Journal of Life Cycle Assessment, 8 p. DOI:10.1007/s11367-013-0593-1

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

23 mars 2011 – BASE DE DONNEES D’INVENTAIRE CANADIENNE DU CYCLE DE VIE – ECOINVENT S’ASSOCIE AU CIRAIG

ÉQUIPE

De gauche à droite (à l’avant) : Shirley Fagnen, Gabrielle van Durme, Dominique Maxime, Stéphanie Muller, Catherine Reid, Réjean Samson (Directeur du CIRAIG),
Pascal Lesage (Chargé de projet).

De gauche à droite (à l’arrière): Guillaume Bourgault, Pablo Tirado, Jean-François Ménard.

Pas sur la photo : Valérie Patreau, Geneviève Martineau, Yves Gauthier.

FAQ

Cliquez sur les questions ci-dessous pour voir la réponse

L’analyse du cycle de vie (ACV, également appelée écobilan et analyse du berceau à la tombe) est une technique permettant d’évaluer chaque impact associé à toutes les étapes d’un processus du berceau à la tombe (c’est-à-dire de l’extraction des matières premières à l’élimination ou le recyclage, en passant par la transformation des matériaux, la fabrication, la distribution, l’utilisation et la réparation et l’entretien). Les ACV peuvent aider à éviter une vision étroite des préoccupations environnementales. Pour ce faire, il faut :

  • Réaliser un inventaire des intrants énergétiques et matériels et des rejets dans l’environnement pertinents;
  • Évaluer les impacts potentiels associés aux intrants et aux rejets identifiés; et- Évaluer les impacts potentiels associés aux intrants et aux rejets identifiés; et
  • Interpréter les résultats pour vous aider à prendre une décision plus éclairée.

L’objectif de l’ACV est de comparer l’ensemble des impacts environnementaux imputables aux produits et services, afin de choisir celui qui est le moins dommageable. Les procédures d’analyse du cycle de vie (ACV) font partie des normes de gestion environnementale ISO 14000  dans les normes ISO 14040:2006 et 14044:2006. (ISO 14044 a remplacé les versions antérieures de ISO 14041 à ISO 14043).

Un inventaire du cycle de vie (ICV) constitue un ensemble d’informations permettant d’évaluer l’impact de biens ou de services sur l’environnement. La base de données d’inventaire constitue donc un groupe de données décrivant chaque étape du cycle de vie d’un produit ou d’une activité, telle que l’extraction des matières premières, la fabrication, le transport et l’emballage, l’utilisation et l’élimination ou le recyclage. Individuellement, chaque ensemble de données décrit les flux de matières et d’énergies entrant et sortant de et vers l’environnement (par exemple : extraction de ressources et émissions dans l’air, l’eau et le sol) ainsi que ceux vers et depuis d’autres activités (par exemple : biens et services circulant d’une activité à l’autre). Une fois reliés, les ensembles de données fournissent un portrait global des intrants et des sortants associés à un produit ou un service.

Tous les secteurs industriels qui contribuent à l’économie canadienne devraient être caractérisés dans le projet de base de données ICV. En voici quelques-uns :

• Aérospatial
• Agroalimentaire
• Secteur automobile
• Construction
• Divertissement
• Électroniques
• Énergie
• Environnement
• Mines
• Production industrielle
• Foresterie
• Génomique
• Ingénierie
• Pâtes et papiers
• Services publics et gouvernementaux
• Services financiers
• Technologies de l’information et de la communication
• Métaux légers
• Multimédia
• Produits pharmaceutiques
• Produits chimiques
• Produits d’emballage
• Soins de santé
• Textiles
• Transport et logistique
• Tourisme

Plutôt que de partir de zéro pour développer sa base de données ICV, le CIRAIG a décidé de lancer cette initiative en partenariat avec le Centre ecoinvent, et de s’appuyer sur la base de données ICV la plus réputée au monde, la base de données ecoinvent. Voici quelques raisons qui expliquent ce choix :

 

  • ecoinvent met à disposition des ensembles de données transparents et non-agrégés, une condition nécessaire au processus continu et décentralisé de révision par les pairs.
  • ecoinvent est une base de données ICV internationale des plus exhaustives, regroupant plus de 4000 processus.

  • Tous les ensembles de données sont largement documentés et référencés, et font l’objet d’une révision par un comité d’experts et expertes indépendant avant publication afin d’en assurer la qualité.

  • ecoinvent met en application une méthodologie éprouvée.

  • compte plus de 2500 utilisateurs et utilisatrices dans plus de 40 pays .

  • ecoinvent est inclus dans les logiciels les plus populaires destinés à la réalisation d’ACV.

De plus, le Centre ecoinvent :

  • Travaille actuellement sur la mondialisation des données, ce qui concorde avec les objectifs du présent projet.
  • Supporte, tant sur le plan technique que financier, les initiatives nationales de bases de données.

La contribution à la base de données IVC québécoise peut s’avérer avantageuse pour maintes raisons :

  • Démontrer l’engagement et le leadership environnemental de votre organisation.

  • Avoir un meilleur aperçu des impacts du cycle de vie de vos produits et de votre chaîne d’approvisionnement.

  • Accéder aux données environnementales à d’autres fins corporatives telles que le CDP (Carbon Disclosure Project), le GRI (Global Reporting Initiative) ou la production d’un rapport de développement durable ou de responsabilité sociale.

  • Réduire les coûts éventuels associés à la réalisation d’une ACV sur l’un de vos produits ou services.

  • Veiller à ce que les données incluses dans la base de données québécoise soient précises et fiables.

  • Suivre les progrès de votre organisation : les fichiers de données soumis pourront être mis à jour sur une base annuelle.

  • Possibilité de développer des « ensembles de données de marque » comprenant le logo de votre entreprise (frais associés).
  • La confidentialité des données sensibles est assurée.
  • Profiter de l’expertise hors pair du CIRAIG et de ses partenaires en matière d’ACV.

  • Obtenir une fiche d’information gratuite décrivant les impacts environnementaux de vos produits sur l’ensemble de leur cycle de vie (développée par le CIRAIG).

Le Comité de direction est composé de professeurs et professeures, de chercheurs et chercheuses et d’analystes du CIRAIG, situé à l’École Polytechnique de Montréal. Le groupe se chargera de la tâche colossale qu’est la collecte de données. Grâce à notre partenariat avec ecoinvent, l’équipe pourra s’appuyer sur l’expertise suisse en matière d’infrastructure technologique, de soutien technique, ainsi que de validation, de compilation et de diffusion des ensembles de données compilées.

Le système de soumission de données ecoinvent est simple, et le CIRAIG et ses partenaires peuvent vous aider à chaque étape (gratuit pour les organisations québécoises, grâce à la subvention du MELCC). Toutes les données soumises font l’objet d’une révision gratuite par des spécialistes  indépendant(e)s et expérimenté(e)s. Le processus de soumission comprend les étapes suivantes :

1. Submission file creationThe data provider must gather the necessary data, consisting of process inputs, outputs and emissions. Datasets should be consistent, transparent and on a unit process level. Authors can download the free ecoEditor software to create the submission file. The data collection process must be documented. Online documentation guidelines are available for this step. Copyright remains with the author.

2. The submission goes through the free editorial process The dataset is reviewed by three independent experts, including one in the corresponding field, to maintain quality and check for errors or inconsistencies. Comments and requests for corrections are directly loaded to the author’s ecoEditor installation, where they can be viewed and answered case by case. Once all editors are satisfied, the dataset is accepted for publication.

3. Further steps after acceptance The dataset will be included in the next release of the ecoinvent database where it will be used by thousands of sustainability experts.

Les données sensibles restent confidentielles.

Créez un impact en fournissant des données

Le système de soumission des données est gratuit. Les organismes québécois peuvent obtenir du soutien gratuit pour leurs efforts de collecte et de soumission de données auprès du CIRAIG ou du centre ecoinvent.

Si vous êtes intéressé à fournir des données à cette initiative de base de données ICV québécoise (ou à la base de données ICV canadienne), veuillez nous contacter en utilisant le formulaire ci-dessous. 

Pour soumettre des données directement à ecoinvent, veuillez contacter : support@ecoinvent.org.

Projets connexes

CAFE3

Cadre analytique canadien pour l’évaluation environnementale de l’électricité

WULCA

Un projet de groupe sur l’évaluation de l’utilisation et de l’épuisement des ressources en eau dans le cadre de l’ACV

MariLCA

Intégrer les impacts environnementaux potentiels des déchets marins à l’ACV

Empreinte Carbone Québec

Déterminer la faisabilité de déployer un programme sur l’empreinte carbone des produits à l’échelle du Québec et guider les étapes subséquentes

Open IO Canada

Modèle d’ACV entrées-sorties et outil libre d’accès pour estimer les impacts du cycle de vie des produits et des services